Le bottin des membres est exclusivement réservé aux membres

Actualité

Lauréate aux OCTAS 2017, Archidata a le vent dans les voiles!

jeudi 18 janvier 2018

Nous avons demandé aux lauréats des OCTAS 2017 de témoigner de leur expérience dans le contexte du Concours et des retombées engendrées par leur participation.
Voici le témoignage de l’équipe d’Archidata, qui a notamment donné une conférence dans le cadre de la JIQ 2017.

Fondée en 1995 par Dominique Dubuc, Archidata est une société spécialisée dans le développement de solutions Web pour la gestion immobilière durant tout le cycle de vie du bâtiment. L’étincelle entrepreneuriale de monsieur Dubuc est la création d’un lien entre les mondes graphique et alphanumérique. Vingt années plus tard, la Solution Archidata est la seule solution Web IFC/BIM offrant une interopérabilité entre les dessins et les systèmes de gestion du bâtiment.

Passer du 2D à l’ère du 3D/BIM

Dans un contexte d’intelligence numérique et géomatique, l’objectif d’Archidata est d’aider les entreprises à passer à l’ère du 3D/BIM, c’est-à-dire de convertir les données 2D des immeubles existants en 3D/BIM. Ce projet fournit une interface visuelle qui permet de consulter les données sur une plateforme Géo3D et de visualiser les objets et les systèmes mécaniques à l’intérieur des actifs.

Au plan technique, Archidata s’est donné les objectifs suivants :

  1. Créer une plateforme 3D\IFC en développant un traducteur de données 2D (AutoCAD) en 3D (IFC/BIM). Afin de minimiser les coûts, Archidata utilise les plans existants des clients : papiers numérisés, PDF ou AutoCAD;
  2. Développer un traducteur IFC/Collada pour transférer les données IFC sur une plateforme Géo3D;
  3. Développer une modélisation de bâtiments sur une plateforme Géo3D, soit Cesium.

Avec ce projet novateur, Archidata acquiert une expertise unique dans les systèmes de conversion de données 2D/IFC/BIM/Géo3D. C’est la seule solution qui extrait les données 2D des plans AutoCAD pour ensuite les modéliser en 3D et ainsi positionner les bâtiments sur une plateforme géoréférencée.

Une entreprise en expansion

Archidata travaille depuis maintenant plus de vingt ans à peaufiner sa plateforme à partir des besoins de ses clients issus de marchés variés (immobilier, corporatif, santé, éducation, municipal, gouvernemental). Le moment est donc parfait pour relever le défi de l’intelligence numérique et géomatique dans le domaine immobilier.

Dans cette conjoncture, l’entreprise prend de l’expansion et attire des clients prestigieux tels que le GSA (General Service Administration) des États-Unis, Ivanhoé Cambridge et Bentall Kennedy. Parallèlement, l’entreprise poursuit son développement à l’étranger.

En 2017 et 2018, Archidata envisage de doubler son chiffre d’affaires. Aussi, l’équipe d’Archidata se compose de 27 employés à Montréal et de trois employés aux États-Unis, en plus d’avoir deux représentants en France pour vendre la Solution Archidata.

Reportage sur Archidata diffusé au Téléjournal de 18h de Radio-Canada, le 13 juin dernier

Les OCTAS : une reconnaissance fructueuse

La participation aux OCTAS 2017 s’est avérée un projet rassembleur pour l’équipe d’Archidata. Tous ont mis la main à la pâte pour préparer le document de présentation et nous sommes tous fiers de cet accomplissement.

Ce prix a rassuré nos clients quant à la pertinence de leur choix de solution et ils peuvent maintenant, nous disent certains, répondre aux détracteurs dans leur entreprise.

Du côté des investisseurs, le travail de plus de deux décennies et le courage d’avoir bravé toutes les tempêtes technologiques ont été soulignés, tel qu’en témoigne le courriel suivant de l’un des membres du conseil d’administration d’Archidata :

Félicitations à toute l’équipe d’Archidata! Voilà une reconnaissance qui récompense bien des années de travail et une belle vision des développements et des besoins de cette industrie très complexe! Archidata est une super réussite montréalaise.
– Philippe Sureau, cofondateur de Transat

Cette reconnaissance nous donne également une longueur d’avance sur nos compétiteurs, ainsi qu’une notoriété accrue dans le marché québécois des technologies de l’information.

La participation à ce concours donne une visibilité aux entreprises en TI et crée un milieu propice aux échanges entre les entreprises matures, les « startups » et le milieu universitaire. Beau projet !