Le bottin des membres est exclusivement réservé aux membres

Dans le cadre de la 33e édition du concours des OCTAS, 13 projets innovants et créatifs en TI ont été récompensés lors de la Grande soirée des OCTAS, tenue le 5 juin 2019 à Montréal.

Treize (13) de ces prix ont été attribués par des jurys composés de spécialistes de pointe en TI. Les jurés ont notamment souligné l’originalité et l’ingéniosité des initiatives choisies.

Les prix du Français dans les TI, le prix Technopolys ainsi que le Prix jeunesse en TI ont été décernés par des jurys spéciaux, alors que le Prix Coup de cœur fut sélectionné par vote populaire.

 

Voir les projets finalistes

Voir les photos de la Grande soirée

 

Voici les prix gagnants, par catégories.

Catégorie VILLE ET ORGANISME PARAPUBLIC

Présentée par Hydro-Québec

VILLE DE MONTRÉAL (en collaboration avec le Centre de recherche informatique de Montréal [CRIM])

Projet : Optimisation des opérations au Service de sécurité incendie de Montréal (SIM) par l’application de modèles prédictifs en intelligence artificielle (IA)

Ce projet consiste à créer des algorithmes d’IA capables de prédire adéquatement les différents types d’interventions du SIM. Afin d’y parvenir, trois éléments doivent être prédits : le temps de préparation, la durée des trajets et les risques d’incendie des bâtiments sur le territoire de la Ville. Chacun de ces éléments peut être utilisé séparément, mais c’est la combinaison des trois qui permettra au SIM d’optimiser ses interventions et ses opérations de préventions des incendies.

Sur la photo, de gauche à droite : Martin-Guy Richard ‒ Directeur Intelligence d’affaires, Ville de Montréal, Patrick Agin ‒ Scientifique de données, Ville de Montréal et Johanne Duhaime ‒ Vice-présidente – Technologies de l’information et des communications d’Hydro-Québec

Catégorie GRANDE ENTREPRISE (20 employés ou moins sur le projet)

Présentée par BELL

iA Groupe financier

Projet : Assistant virtuel iA

Propulsé par l’intelligence artificielle, l’Assistant virtuel iA permet à tous, clients ou non, d’échanger avec iA Groupe financier par écrit et avec la voix. Il s’agit d’une façon naturelle de communiquer qui favorise un sentiment de proximité et un meilleur accompagnement. iA Groupe financier utilise les technologies numériques pour offrir à ses clients la possibilité d’interagir avec lui de la façon qui correspond à leurs préférences, lesquelles peuvent varier dans le temps et selon les circonstances.

Sur la photo, de gauche à droite : Jean-Pierre Gingras ‒ Conseiller en solutions numériques, iA Groupe financier et Louis Caron ‒ Vice-président Ventes Québec, Bell

Catégorie GRANDE ENTREPRISE (21 employés ou plus sur le projet)

Présentée par BELL

Financière Fairstone

Projet : Juno : transformation numérique sur infrastructure 100% cloud

Avril 2017 : Citi procède à la vente des activités canadiennes de CitiFinancière et la société devient ainsi la Financière Fairstone. La vente n’inclut aucun actif d’infrastructure (réseau, ordinateur, serveurs, téléphone, etc.). L’équipe TI se voit donc confier le mandat de réaliser la migration hors Citi. En parallèle, l’équipe réussit à réaliser la stratégie numérique de l’entreprise à partir d’une page blanche. Celle-ci est conçue et repose sur une approche 100 % infonuagique.

Sur la photo, de gauche à droite : Nathalie Le Prohon ‒ Vice-présidente, Secteur des télécommunications et comptes Mouvement Desjardins, IBM, François Pigeon ‒ Vice-président Architecture, gestion des données et cybersécurité, Financière Fairstone et Louis Caron ‒ Vice-président Ventes Québec, Bell

Catégorie MINISTÈRE ET SOCIÉTÉ D’ÉTAT (24 employés ou moins sur le projet)

Présentée par Systematix

Musée de la civilisation

Projet : MLab Creaform

Le MLab Creaform, un espace dédié à la création et à l’expérimentation numériques, rassemble la communauté, le public, les gens d’affaires et l’équipe du Musée de la civilisation autour de l’intégration du numérique dans les domaines culturel et muséal. Tout en favorisant l’appropriation du numérique et en stimulant l’innovation muséale, le MLab Creaform permet aux visiteurs de s’initier au numérique et à la technologie ainsi qu’aux cultures numériques. Son approche est unique au monde.

Sur la photo, de gauche à droite :  Yan Dubord ‒ Directeur au développement, Musée de la civilisation et Guy Verville ‒ Directeur général, Systematix

Catégorie MINISTÈRE ET SOCIÉTÉ D’ÉTAT (25 employés ou plus sur le projet)

Présentée par Systematix

École en réseau (en collaboration avec le Parc national de Miguasha)

Projet : Les fossiles, mémoire de la terre

Grâce à deux outils numériques de collaboration, d’une équipe pédagogique assurant le soutien et la coordination et d’un partenariat dynamique avec une ressource externe, le projet Les fossiles, mémoire de la Terre s’est révélé être une fière réussite pour l’École en réseau. L’utilisation pertinente et contextualisée du numérique a permis aux élèves de développer de nouvelles compétences qu’ils pourront réinvestir aisément dans d’autres contextes scolaires ou de la vie courante.

Sur la photo, de gauche à droite :  Pierre Belhumeur ‒ Associé en gestion des risques d’entreprise, Deloitte, Lise Cayouette ‒ Enseignante ressource de l’École en réseau et Guy Verville ‒ Directeur général, Systematix

Catégorie PME (10 employés ou moins sur le projet)

Konek.ai (en collaboration avec Libéo)

Projet : Plateforme Konek.ai

Konek.ai est au centre de l’écosystème technologique d’un hôtel comprenant le Wi-Fi, la télévision et la téléphonie. Son objectif : révolutionner le domaine hôtelier et touristique en jumelant données et technologie. En regroupant les services technologiques essentiels, Konek.ai permet aux hôteliers de réduire leurs coûts, d’avoir accès aux données sur les visiteurs (jusqu’ici contrôlées par les agences de voyages en ligne) et d’obtenir de nouveaux outils pour mieux servir leurs clients.

Sur la photo, de gauche à droite : François Chartrand ‒ Président, Meritek, Louis Michaud ‒ CEO, Konek.ai et Joé Bussière ‒ Président, Libéo

Catégorie PME (11 employés ou plus sur le projet)

Tootelo Innovation (Bonjour-santé) (en collaboration avec Mila)

Projet : Accès20

Grâce aux logiciels de rendez-vous, l’attente devant les portes devant les cliniques avant leur ouverture a été éliminée et le temps d’attente moyen a été considérablement réduit (à une moyenne de 45 minutes).

Tooleto Innovation souhaitait réduire encore ce temps d’attente de plus de la moitié. Ceci s’est avéré complexe ; le nombre de paramètres influençant l’attente d’un patient était trop élevé pour une solution standard. Ces paramètres pouvaient cependant être facilement traités par l’intelligence artificielle (IA). Le projet Accès20 est un système d’IA visant à réduire le temps d’attente des patients en clinique en deçà de 20 minutes.

Sur la photo, de gauche à droite : Danny Vitale ‒ Gestionnaire, Ingénierie de solution, Est du Canada, VMWare, Pierre Lafrance ‒ Architecte IA ‒ Tootelo Innovation et Claude Rousseau ‒ Vice-président principal et chef de l’exploitation, Alithya

Catégorie FOURNISSEUR DE SOLUTIONS

exagens

Projet : Max

Max est un agent conversationnel numérique se comportant comme un conseiller financier. Il aide et conseille les utilisateurs dans leur vie financière, pour leur propre bénéfice ainsi que pour celui de leur institution financière.

La mission principale de Max est d’engager les utilisateurs de façon empathique et convaincante dans les solutions Web et mobiles existantes d’une institution financière afin de favoriser leur loyauté et leur rétention.

Sur la photo, de gauche à droite : Jorge Campos ‒ Directeur de l’expérience client (CXO), Exagens et François William Croteau ‒ Maire de l’arrondissement de Rosemont-La-Petite-Patrie et membre du comité exécutif de la Ville de Montréal, responsable de la ville intelligente, des technologies de l’information, de l’innovation et de la performance organisationnelle

Catégorie FRANÇAIS DANS LES TI

Par DataFranca (en collaboration avec Robert Meloche Idéateur)

Projet : Le Grand lexique français de l’intelligence artificielle

Le Grand lexique français de l’intelligence artificielle est la plateforme développée par DataFranca pour réaliser le premier vocabulaire de langue française en intelligence artificielle, science des données et apprentissage profond. Il se veut un ouvrage de référence pour les affaires, la recherche et l’enseignement partout dans l’espace francophone. Il se distingue par son utilisation ingénieuse de la technologie collaborative MediaWiki, qui permet la discussion et l’édition en temps réel.

Sur la photo, de gauche à droite : Gérard Pelletier ‒ Président-directeur général, DataFrance et Suzanne Ramsay ‒ Directrice de la direction des partenariats, Office québécois de la langue française

PRIX TECHNOPOLYS

Musée de la civilisation

Projet : MLab Creaform

Le MLab Creaform, un espace dédié à la création et à l’expérimentation numériques, rassemble la communauté, le public, les gens d’affaires et l’équipe du Musée de la civilisation autour de l’intégration du numérique dans les domaines culturel et muséal. Tout en favorisant l’appropriation du numérique et en stimulant l’innovation muséale, le MLab Creaform permet aux visiteurs de s’initier au numérique et à la technologie ainsi qu’aux cultures numériques. Son approche est unique au monde.

Sur la photo, de gauche à droite : Yann Dubord ‒ Directeur au développement des affaires et conseiller aux affaires publiques, Musée de la civilisation et Stéphane Ricoul ‒ Directeur principal

PRIX JEUNESSE EN TI

Maria Zilic, secondaire 5, Collège Jean-de-Brébeuf

Projet : Pense-bête pour diabétiques

Ce projet visait à concevoir un outil technologique qui rappellerait aux diabétiques de prendre de l’insuline au moment du repas. Pour ce faire, on a mis en marche deux applications (la première pour iPhone et la seconde pour Apple Watch) afin de détecter les gestes d’une personne lorsqu’elle mange. L’application conçue pour les téléphones intelligents se base sur la reconnaissance faciale pour percevoir le mouvement de mastication. Celle pour montres intelligentes détecte les déplacements du bras qui porte la nourriture à la bouche de l’usager.

Sur la photo, de gauche à droite : Bénédicte Cléroux ‒ Responsable du programme des Expo-sciences, Réseau Technoscience et Maria Zilic ‒ Étudiante, Collège Jean-de-Brébeuf

Catégorie RELÈVE ÉTUDIANTE UNIVERSITAIRE

Présentée par le Mouvement Desjardins

INFRANETS (avec le soutien de l’ÉTS)

Le club Infranets est un club étudiant qui a pour objectif de donner à ses membres l’occasion d’utiliser et d’exploiter des technologies de dernière génération, en adéquation avec les qualités d’un ingénieur, afin de développer leur expertise technique. Cela est rendu possible par la modélisation à échelle réduite d’infrastructures informatiques de type professionnel, en partenariat avec les leaders du marché, avec l’appui de mentors désignés, mais également par le biais de formations qualifiantes reconnues sur le marché du travail.

Sur la photo, de gauche à droite : Cédric Pipitone ‒ Étudiant à l’ÉTS, Club Infranets – École de technologie supérieure et Daniel Grossi ‒ Vice-président Gestion des services d’exploitation, Mouvement Desjardins

Catégorie STARTUP

Présentée par le MOUVEMENT DESJARDINS

OVA

Projet : StellarX
Ce projet vise à adapter StellarX, plateforme de réalité virtuelle et augmentée (RV/RA) développée par OVA, en un système de formation pour l’interopérabilité entre les différents intervenants en gestion de situations de crise (sécurité publique et Marine royale canadienne). Des mesures comportementales, physiologiques et oculométriques ont été intégrées à StellarX pour évaluer l’acquisition de compétences non techniques cruciales pour une gestion efficace lors de ces interventions.

Sur la photo, de gauche à droite : Lucie Rivard ‒ Directrice générale, OVA et Daniel Grossi ‒ Vice-président Gestion des services d’exploitation, Mouvement Desjardins

PRIX COUP DE CŒUR ♥

Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale — Direction générale du Régime québécois d’assurance parentale

Projet : Modernisation de la demande de prestations du régime québécois d’assurance parentale (RQAP)

La demande de prestations a été modernisée afin de tenir compte des nouvelles attentes de la clientèle et des technologies émergentes. Grâce aux améliorations apportées et au potentiel offert par les technologies, le nouveau formulaire électronique simplifie la vie aux parents et assure une meilleure expérience client. Partout où cela est possible, le système fait le travail par lui-même, rendant ainsi la saisie plus facile et rapide pour le client, en plus de s’adapter aux appareils mobiles.

Sur la photo, de gauche à droite : Maxime Guévin ‒ Vice-président et directeur général, Vantage Data Centers, Sylvain Fortin ‒ Directeur de système partagé du travail et de l’assurance parentale, Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale — Direction générale du Régime québécois d’assurance parentale, Caroline Jean ‒ Chef du service de pilotage et de l’optimisation, Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale — Direction générale du Régime québécois d’assurance parentale et Frédéric Lesieur ‒ Vice-président Services-conseils, CGI

OCTAS DE L'EXCELLENCE

Tootelo Innovation (Bonjour-santé) (en collaboration avec Mila)

Projet : Accès20

Grâce aux logiciels de rendez-vous, l’attente devant les portes devant les cliniques avant leur ouverture a été éliminée et le temps d’attente moyen a été considérablement réduit (à une moyenne de 45 minutes).

Tooleto Innovation souhaitait réduire encore ce temps d’attente de plus de la moitié. Ceci s’est avéré complexe ; le nombre de paramètres influençant l’attente d’un patient était trop élevé pour une solution standard. Ces paramètres pouvaient cependant être facilement traités par l’intelligence artificielle (IA). Le projet Accès20 est un système d’IA visant à réduire le temps d’attente des patients en clinique en deçà de 20 minutes.

Sur la photo, de gauche à droite : Stéphane Bourbonnière ‒ Président-directeur général, Réseau ACTION TI, Pierre Lafrance ‒ Architecte IA, Tootelo Innovation et Johanne Duhaime ‒ Vice-présidente – Technologies de l’information et des communications d’Hydro-Québec