Le bottin des membres est exclusivement réservé aux membres

Actualité

Recrutement avancé : une solution ingénieuse aux inégalités sur le marché de l’emploi?

jeudi 10 octobre 2019

Par Kinga Ene

La pénurie de la main-d’œuvre se ressent plus que jamais et ne cessera d’augmenter. Selon les dernières études démographiques et les perspectives d’emploi à long terme, le creux de la courbe surviendrait en 2031. Nous sommes donc théoriquement à un peu plus de 10 ans d’une crise majeure de la main-d’œuvre. Assez inquiétant pour certains secteurs direz-vous.

Et comment!

Et pour ajouter aux questionnements et aux différentes craintes que cela peut déjà occasionner chez plusieurs : dans le secteur des TI seulement, les femmes ne représentent que 20% de la main-d’œuvre!

Ces enjeux suscitent déjà de nombreux débats, notamment afin de trouver des solutions pour combler ces écarts.

Pourtant, plusieurs innovations existent déjà en matière de recrutement de ressources. On compte notamment l’utilisation de l’intelligence artificielle (IA), qui arrive à exécuter avec précision du sourcing autonome, mais prenant en compte, de surcroît, une équité sans égal entre l’homme et la femme dans un même domaine d’affaires.

 

Exploité à son plein potentiel?

Est-ce que ces technologies sont utilisées de façon optimale par les recruteurs? Sûrement pas, car dans le cas contraire, on compterait beaucoup plus de femmes dans le secteur des TI!

Le métier de recruteur ne peut plus être pratiqué sans technologie, sans intelligence artificielle et encore moins sans des plateformes professionnelles ou des réseaux sociaux tels que LinkedIn.

Certaines études démontrent une hausse de productivité spectaculaire chez les recruteurs d’environ 144% lors de l’utilisation de ce type d’IA en recrutement. Cela peut représenter des milliers de CV traités en à peine une vingtaine de secondes !

Bientôt, le métier de recruteur ne sera plus du tout le même; il sera transformé ingénieusement et une solution toute simple viendra répondre à plusieurs enjeux présents sur le marché.

Puisque de toute façon, LinkedIn ne cesse d’augmenter ses tarifs afin que les entreprises et les firmes de recrutement puissent obtenir des résultats optimaux quant aux «perles rares» recherchées pour un projet précis, il est inévitable que les honoraires demandés par ceux-ci soient revus également à la hausse.

Alors, pourquoi se priver d’utiliser les logiciels dotés d’une intelligence artificielle quand nous savons qu’ils sont quasi infaillibles et qu’ils ne s’épuisent jamais?

Et si nous gardions l’humain au cœur de ce processus? Pour ce faire, changeons notre perspective sur le sujet et considérons plutôt l’IA comme un outil additionnel nous permettant d’augmenter notre efficacité et notre rapidité, pour éliminer nos biais conscients ou inconscients et pour augmenter ainsi l’équité dans nos activités de recrutement?

Ces innovations feront très certainement gagner du temps aux recruteurs qui leur permettront ainsi de miser davantage sur les aspects cognitifs des candidats ainsi que sur leur savoir-être (soft skills).

Et vous, seriez-vous prêt(e) à vous faire recruter par le biais de l’intelligence artificielle?