Actualités

La transformation numérique stimule l’activité des entreprises

Lundi 6 Décembre 2021

par Jean-Luc Doumont – DOUMONT 360 (Relations publiques et gestion de crise)

Dans un article dans le Journal de Montréal, le journaliste André Boily dévoile un sondage réalisé par Zoho mettant en évidence la croissance des entreprises canadiennes malgré la pandémie.

« L’enquête – qui a interrogé 501 propriétaires d’entreprises à travers le Canada – a révélé que 72,5% des entreprises ont connu une croissance d’une année sur l’autre en 2021 et qu’un nombre encore plus important d’entre elles ont déclaré avoir de grands espoirs pour l’avenir, 82,6% d’entre elles se disant optimistes pour la croissance en 2022 », écrit le journaliste selon les données recueillies.

« Les technologies innovantes qu’elles adoptent leur ont permis de gérer une main-d’œuvre distribuée comme jamais auparavant, ce qui prépare ces entreprises à un nouvel avenir du travail », a déclaré Chandrashekar LSP, PDG chez Zoho au Canada, commanditaire de l’étude.

Principales conclusions

  • 72,5% des entreprises canadiennes affirment que leur entreprise est en croissance par rapport à 2020, le Grand Toronto étant en tête avec 77,6%, Montréal suit avec 66,7% et Calgary arrivant en dernière position avec seulement 59,3%.
  • 82,6% des entreprises canadiennes sont optimistes pour les 12 prochains mois.
  • 66,3% des entreprises déclarent être à un niveau intermédiaire ou avancé de numérisation ou d’automatisation complète de leurs activités.
  • 64,9% des répondants affirment que les applications de programmation schématisée améliorent la vitesse de mise en marché et 62,2% prévoient les utiliser pour créer d’autres applications (la programmation schématisée – low coding – est un type de programmation pour novices nécessitant très peu de codage manuel rendu possible par des composants d’application par glisser-déposer).
  • 40% des répondants disent qu’ils maintiendront un modèle de travail à domicile ou un modèle hybride à l’avenir, 33,3% de l’ensemble des répondants disent qu’ils ne sont pas certains du lieu de travail final de leurs employés. Montréal se démarque avec 50% des personnes interrogées qui prévoient que leurs employés retourneront au bureau à temps plein.
  • Près d’une personne interrogée sur cinq a déménagé depuis le début de la pandémie.